Le turf sur internet ( Tiercé - Quarté - Quinté - Trio - Tirelire )
Accueil   Poker   Sport   Dépendance   Partenaires   Contact
Notre objectif

Turf 3w a pour but de vous aider à mieux connaitre et comprendre les courses hippiques pour gagner au turf sur internet.

Les sites de turf sur internet dont nous vantons les mérites sont toutes en français et bénéficient d'un support francophone par mail, chat ou téléphone 24 h sur 24 et font parties des plus réputées pour leurs sécurités.
Que vous soyez joueur débutant ou confirmé pour jouer au turf sur internet, vous trouverez à travers notre site de nombreuses rubriques vous permettant d'apprendre et de comprendre toutes les facultés utiles au bon turfiste pour gagner au turf sur internet.

 

On ne peut prétendre maîtriser un cheval tant qu'on ne se maîtrise pas soi-même.

Les courses hippiques étaient à Rome une des plus importantes manifestations des jeux du cirque, le sport le plus populaire à Rome. Manifestations aussi importantes de la vie en milieu urbain qu'est le football à notre époque. Les premiers hippodromes datent de l’Antiquité. Chez les Grecs, ce mot signifie une arène pour les courses de chevaux, par opposition au stadium destiné aux courses à pied.

Le sport hippique concerne toutes les formes de courses de chevaux attelés ou montés, trot ou galop. Il se pratique sur les hippodromes, circuits fermés sur des longueurs variant de 1400 à 2 000 mètres.


Selon la façon de monter à cheval, on est un cavalier ou un garçon d'écurie


En dépit d’un chiffre d’affaires élevé, les courses de chevaux en France traversent une crise (stagnation du volume des enjeux, baisse de la fréquentation des hippodromes).
En effet, la diminution du volume annuel des enjeux est fonction dans un premier temps de la baisse du pouvoir d’achat, de la progression du chômage, du recul du salariat populaire relativement prospère qui avait fait le succès du PMU ; elle serait donc, in fine, la conséquence de profondes évolutions économiques, sociales et culturelles.
La seconde explication se fonde sur la nature des courses de chevaux et des paris turf ainsi que sur leur place dans le système français des jeux.
Les messages publicitaires du PMU et des sociétés d’encouragement à l’élevage des chevaux (France galop, pour le plat, et Société d’encouragement à l’élevage du cheval français, pour le trot), depuis la naissance du tiercé, trahissent les incertitudes qui persistent aujourd’hui encore à ce sujet : de 1954 à la fin des années soixante-dix, les paris sont présentés comme un « jeu intelligent » centré sur la connaissance des chevaux ; du début des années quatre-vingt au début des années quatre-vingt-dix, les premiers signes de fléchissement des enjeux sont attribués à la concurrence du Loto et à la diversification des produits de la Française des jeux qu’aggrave la « mauvaise réputation » du turf.
Pour y remédier les paris deviennent « un jeu [de hasard] comme les autres » ; cette campagne de banalisation n’ayant pas porté ses fruits, on mise à nouveau sur les spécificités des courses hippiques, sur leur caractère spectaculaire et sur l’« effet Cheval » (« Jouez avec vos émotions », invitent désormais les messages publicitaires du PMU).
Du caractère spectaculaire des courses de chevaux dépendent, non seulement le retour du public sur les hippodromes, mais également et plus largement la visibilité médiatique, surtout télévisuelle, des manifestations hippiques.
On observe en effet un mouvement général des sports vers le spectaculaire, qui pousse leurs instances dirigeantes à modifier la tenue réglementaire et même à réviser les règles du jeu du turf sur internet pour les faire « mieux coller aux exigences télévisuelles ».
De ce mouvement, les manifestations équestres et hippiques ont d’autant moins intérêt à rester écartées qu’elles apparaissent pour l’instant particulièrement mal placées.
Acteur principal de la compétition hippique le cheval joue-t-il aussi le rôle de moteur des paris sur les courses de turf sur internet ?
Plusieurs indices concordants donnent à penser que seule une minorité d’amateurs éclairés s’intéresse vraiment aux chevaux, connaît leurs ascendances, suit leurs performances, bref « étudie le papier », comme on dit en argot de turfiste.
Pour les autres, notamment ceux (plus de la moitié des parieurs) qui jouent au hasard, le cheval n’est qu’un « accessoire de course situé sous le jockey ou devant le driver » et la course elle-même n’est qu’une « parenthèse entre les paris, le chemin obligé du guichet à la caisse ».


Savez vous qu’il est beaucoup plus intéressant pour vous de parier en ligne sur le turf ?


En effet, pour parier au turf sur internet, vous avez seulement besoin d’un ordinateur et d’une connexion internet. Donc pas de déplacements, pas de files d’attentes, et surtout pas de frais supplémentaires (essence, boissons…).
Le gain de temps est d’argent est considérable.
Les types de paris turf sur internet sont très diversifiés.
Outre les grands classiques du PMU, vous trouverez également un grand nombre de paris spéciaux comme le face à face, Ze Couillon, ZE 5X…
De plus, les sites de paris turf sur internet vous donnent la possibilité de parier sur les courses se déroulant sur les hippodromes internationaux.
Le taux de redistribution des mises est bien supérieur à celui offert par les autres acteurs des paris hippiques (PMU..).
Pariez au turf sur internet et augmentez vos gains de plus de 5% !
L’avènement du web et des sites de turf sur internet vous permet désormais de disposer d’une multitude d’informations et de pronostics pour préparer vos jeux avec expertise. Vous permettant ainsi d'optimisez vos chances de gains en consultants des données concernant les courses hippiques (statistiques, fiches chevaux…).
En plus, les sites de paris turf sur internet vous offrent des bonus exceptionnels lors de votre inscription.
Exemple, en vous inscrivant sur Zeturf, vous bénéficier de 40 € de bonus pour parier en ligne sur le turf.

Alors n'hésitez plus, tentez l'expérience des paris turf sur internet !

 
 
Partenaires Turf
 
 
Copyright © 2009 - Turf3w.com
Les jeux d'argent sur internet sont strictement interdits aux personnes de moins de 18 ans.
Jouer comporte des risques: endettement, dépendance, isolement. Appelez le 09 74 75 13 13 (appel non surtaxé).
INTERDICTION VOLONTAIRE DE JEUX
Toute personne souhaitant faire l'objet d'une interdiction de jeux doit le faire elle-même auprès du ministère de l'intérieur. Cette interdiction est valable dans les casinos, les cercles de jeux et sur les sites de jeux en ligne autorisés en vertu de la loi n° 2010-476 du 12 mai 2010. Elle est prononcée pour une durée de trois ans non réductible.

Partenaires : Paris hippiques